Archives d’un auteur

ON DIT QUE …

On dit qu’un vent d’inspiration aurait soufflé sur l’unité « Musique » du lundi 15 au jeudi 18 avril dernier ; un vent d’inspiration insufflé par la marraine Corine MARIENNEAU, venue pour des masterclasses comme le prétendait la rumeur. On dit que la marraine a été agréablement surprise de constater que des chansons étaient déjà écrites par les enfants et que, selon ses propres dires, « … les textes ne sont pas mal ! »

Comme à son habitude, elle a eu un mot réconfortant, rassurant, voire « dopant » pour chacun.

 

On dit que, du coup, Gaëtan a osé caresser à nouveau les cordes d’une guitare ! Il a choisi de revenir par la guitare bass ! Et les progrès qu’il a réalisés en quatre masterclasses sont tout simplement impressionnants.

 

 

 

 

 

 

 

On dit que Dylan a tenu son rôle de « guitariste titulaire » avec fierté et d’une manière responsable ; qu’Anaïs était la première dans la salle et la dernière à en repartir ; que Franck a décroché le rôle de « batteur titulaire » ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On dit aussi que Clémence a gagné des galons de « percussionniste avisée » ; tandis que Jenny qui a encore des difficultés avec les accords dits barrés, a préféré pour l’instant se défouler elle aussi aux percussions, tout comme Alexandre, plus volontaire que jamais !

Mais, on dit aussi que Jenny nous promet dans un ton de connivence, qu’elle tiendra aussi la guitare lors de la représentation finale !

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’instant, tous les enfants ont compris l’importance de l’instant et ont investi les séances : sons recherchés dans les pédales d’effets et guitares accordées avant chaque séance, cahiers et classeurs à jour, salle nettoyée avant ou après chaque séance… Qui dit mieux ??????

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On dit que notre marraine Corine MARIENNEAU a réussi à former un groupe de chœurs pour gonfler, enrichir et répondre au chant lead. En une matinée, elle a réussi à faire chanter ensemble Marine, Alexandre et Kylian.

Ce qui n’a pas été pour déplaire à Marine qui s’avère être une chanteuse sérieuse !!!

 

 

 

 

On dit aussi que le plus sensationnel reste la prouesse réalisée encore par notre marraine : faire chanter Corentin M. ! Eh oui, elle l’a fait ! Elle a réussi à lui faire faire un duo avec Anaïs, sur des accords de piano de notre professeur Arnold, fidèle au poste et dont l’implication est pour beaucoup dans le travail réalisé par les enfants dans l’écriture des textes et la composition des musiques.

 

 

 

On dit que Julie a été là, battant la mesure, rassurant ceux que l’angoisse gagnait ; Marie Olivia, Laure et Jean Charles ont été présents, même lorsqu’ils n’étaient pas sur la grille horaire. On dit aussi que les enfants en ont été touchés. Certains auraient dit à Bako qu’ils étaient contents que des éducateurs viennent en dehors de leur temps de travail partager avec eux, des moments exceptionnels. On dit que Caroline s’est surpassée dans la préparation des repas, car elle aurait compris que le travail acharné des uns et des autres creuserait les appétits. Bien nous en a pris ! On dit enfin que la marraine a eu du mal à quitter les lieux, et les enfants le même mal à la laisser partir. Même si chacun est resté dans une pudique retenue…. Et si c’était vrai ??? Puisqu’il y a des photos qui l’attestent !!!

A CHACUN DE MESURER LA TENEUR DE CES INFORMATIONS !!!

Stage avec Corine MARIENNEAU, bassiste du groupe « TELEPHONE »

Corine MARIENNEAU, bassiste du groupe mythique « TÉLÉPHONE » a accepté d’encadrer notre unité  dans le travail de composition et d’arrangements des musiques composées autour des douze travaux d’Hercule. Nous recevons cette illustre grande DAME en nos modestes locaux du vendredi 18 au lundi 21 mai 2012. Les enfants restent sur place ce week-end pour profiter de la présence inespérée de notre nouvelle Muse et Égérie. Qui a dit que les miracles n’existaient pas ????N

Corinne MARIENNEAUUne grande DAME en renfort dans notre unité

Retour d’Anaïs RIVIERE

Incertaine sur son avenir et très peu disposée à investir un quelconque projet de socialisation, Anaïs a déserté les chemins de l’école depuis la rentrée de septembre 2011. Toutes les tentatives pour arranger la situation s’étant soldées par des échecs, l’équipe éducative lui a proposé d’effectuer un séjour de rupture. L’objectif était de lui permettre de prendre du recul sur sa situation en allant à la rencontre d’autres sociétés et d’autres cultures. Cela devait lui permettre aussi de quitter ses contacts qui l’entraînaient dans une spirale de refus de tout projet. Après 3 mois et demi passés à Cuba en un premier temps puis au Maroc, Anaïs est rentrée au bercail à la veille des congés de pâques.

Nous lui souhaitons la bienvenue et espérons qu’elle aura ramené des souvenirs plein la tête, mais surtout qu’elle est disposée à prendre de nouvelles résolutions !!!